top of page

Démarche artistique

Par la peinture et la construction de maisons, j'expose la nécessité de protéger la fragilité des paysages;
du paysage naturel au paysage bâtit.
Je me questionne sur le sentiment de sécurité que procurent les marques visuelles et affectives au niveau du territoire et de l'habitat.
Chaque arbre, chaque maison, comme des repères fixes sur la carte géographique de la mémoire.
Je cherche à comprendre la destruction et la disparition.
Pourquoi faire des trous dans le décor?
Je tente de développer le sentiment d’appartenance à un lieu, à un village, à une communauté pour soutenir l’engagement communautaire nécessaire à toute mission de sauvegarde.
Le symbole de la maison et du paysage autour se retrouvent ainsi au cœur de ma démarche artistique tout autant que dans ma vie personnelle.
Lorsque j’avais 5 ans, j’ai suivi mon père tout au long de la construction de notre maison à la campagne, une boite de clous sous mes petites mains.
Par la suite, de l’âge de 8 à 49 ans, j’ai déménagé 21 fois.
Je crée, à partir de ce recommencement perpétuel de ce moment de mon enfance, cette idée de la maison entourée de forêts et de champs, porteuse du rêve de la stabilité, de la quiétude du connu et de la continuité du nous.
Entraide communautaire, permanence et conservation, en réaction aux changements qui nous bouleversent et qui continueront de nous bouleverser.

Démarche: Texte
bottom of page